Passer au contenu

/ Centre de pédagogie universitaire

Je donne

Rechercher

La classe inversée : pourquoi et comment ?

Qu’est-ce qu’une classe inversée?

La classe inversée est un modèle pédagogique dans lequel les cours et les devoirs à faire à la maison sont inversés dans leur ordre chronologique de déroulement. À titre d’exemple, des capsules vidéo présentant le contenu des cours peuvent être visionnées par les étudiants avant la séance en classe ; le temps de classe est, quant à lui, consacré aux exercices, aux projets ou aux discussions 1.

Pourquoi adopter cette approche?

La classe inversée permet de réaménager le temps en classe et de le dédier aux exercices, aux projets ou aux discussions. Ainsi, l'espace de groupe est transformé en environnement d'apprentissage dynamique et interactif. L'utilisation de la vidéo et d'autres médias préenregistrés offre davantage de contrôle aux étudiants qui peuvent ainsi s’approprier le contenu (regarder, revenir et avancer au besoin) à leur propre rythme. Cette possibilité peut s’avérer particulièrement intéressante pour les étudiants ayant des problèmes d'accessibilité, notamment les personnes ayant une déficience auditive ou visuelle qui peuvent alors bénéficier de la présence de sous-titres. De plus, pouvoir visionner une conférence plus d'une fois peut s’avérer fort utile pour ceux dont le français n'est pas la première langue. Le fait de consacrer le temps en classe à l'application des concepts pourrait aussi donner aux enseignants une meilleure occasion de détecter les erreurs et les idées fausses, en particulier celles qui sont répandues dans la classe. Par ailleurs, les projets menés en collaboration peuvent encourager l'interaction sociale entre les étudiants, ce qui facilitera l’apprentissage par les pairs et leur permettra de développer des niveaux de compétences variés pour soutenir leurs pairs.

Comment déployer cette pratique?

Il n’existe pas de modèle unique d’application de l’approche inversée.

Pour illustrer, voici donc l’exemple d’une façon de faire :

1. L’enseignant met à la disposition des étudiants des capsules vidéo qui présente le contenu théorique. L’enseignant peut utiliser des capsules existantes (en veillant aux respects des droits d’auteurs et autres restrictions) ou produire ses propres capsules à l’aide de logiciels de capture d’écran tels que Camtasia , Jing ou encore Knovio

2. Les étudiants visualisent des capsules vidéo de cinq à sept minutes chacune, réalisent des jeux-questionnaires ou des activités en ligne pour tester ce qu’ils ont retenu, reçoivent une rétroaction immédiate par le jeu-questionnaire, visionnent à nouveau (au besoin) les capsules vidéo pour améliorer leur compréhension des concepts plus difficiles à saisir.

3. L’enseignant mène des discussions en classe ou transforme la classe en un espace où les étudiants créent, collaborent et mettent en pratique ce qu'ils ont appris en visionnant les capsules vidéo en dehors de la classe. Il propose aussi diverses approches, clarifie le contenu et surveille les progrès des étudiants.

Comme cette approche représente un changement global dans la dynamique de la classe, certains enseignants choisissent de ne mettre en œuvre que quelques éléments du modèle ou de n’inverser que quelques séances au cours d’une session 1.